Focus

« L’homme qu’on appelle Dj Vanou »

                                   Nous débutons cette nouvelle catégorie sur les jeunes talents français qui font du bien à notre jeunesse par un jeune dj débutant Dj Vanou qui de jour en jour fait de plus en plus parler de lui.

DJ Vanou, de son vrai nom Evans Diacar est originaire de la Guadeloupe venu en métropole durant ses années collège, il vit depuis son arrivée en métropole dans la ville de Stains dans le 93. Voyant le bouche à oreille qui s’opérait autour de ses différents projets, nous nous sommes intéressés à lui et avons pris l’initiative de le rencontrer et de réaliser une interview exclusive de ce jeune DJ pleins d’entrain.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Entretien réalisé, il y a quelques jours :

CDG: Tout d’abord, bonjour Dj Vanou ! Nous allons donc commencer cet entretien par ta présentation… Autrement dit, Qui es-tu ? Que fais-tu ? 

Dj Vanou : Bonjour ! Je me présente, je m’appelle Evans Diacar mais je suis plus connu sous le nom de Dj Vanou depuis quelques temps, j’ai 20 ans, je suis originaire de la Guadeloupe. Qu’est-ce que je fais ?  Je suis un jeune DJ débutant qui aime beaucoup la musique.

CDG: Tu es donc DJ, peux-tu nous dire d’où cela est parti ? Comment tout a commencé ? 

Dj Vanou : Comment tout a commencé ? C’est parti d’un délire entre amis surtout avec mon compatriote Jordy aussi appelé Dady. En fait, pour tout vous dire, j’avais Virtual D  j ( un logiciel de mixage) sur mon pc portable et à chaque fois de retour des entraînements de foot, on mixait pour s’amuser. Par la suite, on a commencé à partir en soirées de plus en plus et soirée après soirée nous devenions de plus en plus passionné. C’est là qu’on a commencé à s’y mettre sérieusement. Il faut dire ce qui est , je me suis entraîné, je n’ai pas commencé comme ça.

CDG: Mais d’où t’es venu le déclic ? A quel moment tu t’es dit « oui, je veux faire ça » ? 

Dj Vanou : Le déclic est venu du fait que lorsque je mixais chez moi, mes amis n’arrêtaient pas de me répéter à tout bout de champ que je me débrouillais plutôt bien que je devais m’y mettre sérieusement. Au départ, je n’écoutais pas trop ce que l’on me disait mais au fil du temps et à force d’entendre tout le monde me le dire, je me suis dit pourquoi pas. Même si au départ, ça n’était qu’un délire entre amis, je me suis rendu compte que je m’améliorai de jour en jour, j’ai donc décidé de continuer. Il faut dire que pour l’instant je suis un simple débutant espérant faire une belle carrière.

CDG:En parlant cette jeune carrière débutante, quels sont les projets que tu as déjà sorti et à venir ? 

Dj Vanou : Pour l’instant, j’ai sorti 3 projets. Le premier, un mix de dancehall, le second plus bouyon et le dernier plus dancehall pour mon anniversaire en octobre dernier. Pour les projets à venir prochainement, il y aura un mix de Brazilian & Soca puis un plus afro et un autre plus rap.

CDG: Quel est le projet dont t’es le plus fier ? 

Dj Vanou : Le projet dont je suis le plus fier, c’est celui que j’ai sorti pour mon anniversaire « It’s My Birthday » parce que c’est celui  qui me fait décoller de plus en plus chaque jour. C’est grâce lui qu’on parle de plus en plus de moi. Cela me fait d’autant plus plaisir, c’est que je l’ai fait sur un coup de tête avec des sons que j’aime et c’est celui qui tourne le plus.

CDG: Nous voulions savoir si tu mixes dans des soirées ou autres ? 

Dj Vanou : Pour l’instant, je mixe dans des anniversaires, des soirées dans des salles mais pas de grands évènements pour l’instant.

CDG: Mais est-ce que tu mixes seul ou est-ce que tu as un groupe autour de toi ? Si oui, que peux-tu nous en dire ? 

Dj Vanou : Oui, j’ai un crew. C’est ma team, la FCF dans laquelle, il n’y a pas que des Dj. Effectivement, nous ne sommes que quatre, soit, Dasko (Dj Dasko), Dady (Dady Vsc), Stéphane (Dj Phaphane) et moi-même. Il faut dire que l’on a presque tous débutés au même moment sauf Dasko qui a commencé bien avant nous. Sachant que Dady et moi, nous avons à peu près la même ancienneté et que Stéphane est nouveau.

CDG: Avec ton crew est-ce que vous avez des réseaux en commun ou des projets communs ? 

Dj Vanou : Pour l’instant, nous avons des projets séparés mais pas de projets communs qui ne vont pas tarder à voir le jour. En effet, il y a des mix FCF qui sont en préparation dont certains incluront d’autres DJ. Ces mix seront postés sur une page soundcloud que nous allons ouvrir prochainement. Il y aura en plus des mix des évènements FCF comme des Barbecue ou encore des soirées. Le seul réseau FCF est un compte Snapchat : FCFvie.

CDG: Que peux-tu dire à ceux qui veulent mixer mais qui ne se lancent pas ? 

Dj Vanou : Si vous aimez la musique, si vous aimez mixer peu importe votre niveau, peu importe connaissance lancez-vous ! C’est que du travail ! N’hésitez pas allez-y ! Y’a pas de doutes ni de regrets à avoir, allez-y ! Vous êtes libres de vos choix donc faîtes les bons !

CDG: Vanou, nous arrivons à la fin de l’entretien, peux-tu nous communiquer tes réseaux  pour te contacter? 

Dj Vanou : Pour me contacter, il y a mon Snapchat et mon Instagram : Vanou_uu. Puis mon Twitter et ma page souncloud : @DjVanou .

CDG: Nous te remercions pour cette interview et te souhaitons le meilleur pour ta carrière !

Dj Vanou : Merci à vous et à bientôt !

Il faut dire que depuis l’entretien, Dj Vanou a sorti un nouveau mix aux sonorités lusophones : https://soundcloud.com/diacar-evans/du-bresil-a-st-lucie-mix-a-la-demande  .

En espérant que cet entretien, vous aura plu ! A bientôt, CDG.

« Pour nous, par nous et pour le plaisir ».

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :