Dans les Yeux de Mike

Allez les Bleues ! 🇫🇷

Salut tout le monde, c’est enfin l’heure ! Le lancement de ma chronique hebdomadaire, qui parlera de sport, essentiellement de football mais pas que ! Sans plus tarder, place à l’écrit du jour.

Dans 94 jours sera donné le coup d’envoi de la Coupe du Monde de la FIFA et une fois n’est pas coutume, celle-ci est organisée en France. Elle débutera au Parc des Princes et se terminera dans ce fabuleux bijou qu’est le Groupama Stadium.

Emmenées par leur star, Alex Morgan, les états-uniennes tenantes du titre, font office de favorites. Attention aussi aux brésiliennes et à l’inévitable Marta, considérée comme la meilleure joueuse de tous les temps par bon nombres de spécialistes et d’amateurs de football féminin. Elle qui n’a encore jamais gagné ce trophée aura à cœur de marquer de son empreinte cette compétition. Comment parler de football international féminin sans citer le Japon ? Les nippones, finalistes en 2015 auront à cœur de se racheter. Malheureusement pour nous autres, mais la joueuse de l’Olympique Lyonnais et première Ballon d’Or féminin, Ada Hegerberg, retraitée niveau au international, ne sera pas de la partie.

Quant à nos bleues nationales, à domicile voudront enfin décrocher un trophée majeur. Portées par l’insouciance et les jambes de feu des jeunes Delphine Cascarino et Marie-Antoinette Katoto (respesctivement nées en 1997 et 1998) ainsi que des expérimentées telles que Wendy Renard, Amandine Henry ou Gaëtane Thiney, elles voudront vivre le même été que leurs homologues masculins il y a quelques mois.

Une victoire le 7 juillet prochain au Parc OL permettrait, premièrement de s’assurer une place aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020, puis selon moi au football féminin de franchir un pallier dans pleins de domaines. Tout d’abord au niveau social, les gens considereront cela à sa juste valeur et non plus comme « du foot chiant avec des passoires au goal. » Puis niveau financier, une victoire ferait grimper les droits télé pour la saison 2019/2020, ferait grossir le chèque que Nike offre à la Fédé pour habiller nos joueuses et l’argent donné par la FIFA pour le pays vainqueur permettrait au club amateurs de mieux se former afin d’atteindre le label OR. Label que possède par exemple le club strasbourgeois de l’AS Musau. Puis pour finir et sans doute le plus important, une victoire en Coupe du Monde acquise en France par la France ferait accroître de manière exponentielle le nombre de licenciées.

Un message serait envoyé à toutes les jeunes et moins jeunes fille, un message qui dirait « Si nous l’avons fait, vous pouvez le faire aussi », ce qui mettrait une balle dans les genoux de ceux qui présentent encore le football comme un sport « fait pour les hommes par les hommes. »

A vous de jouer les filles !

Mike.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :