Bonjour 2021

Cheick Bamba Dieng, Footballeur professionnel jouant à Marseille

La magie de la Coupe de France, cette compétition magique qui nous fait aimer les épopées, les victoires des petits face aux grosses cylindrées. Les clubs ont bataillé pour en arriver jusque-là, ils ont fait tout un tas de tour en amont avec comme objectif « le tour des maillots ». Chaque équipe à domicile est poussée par toute la famille qui l’entoure, le club-house est rempli avant le match et à la mi-temps. L’odeur des sandwichs, les bruits de crampons, le dernier « Allez les gars ! on ne lâche rien ! » du capitaine avant de sortir des vestiaires, les regards luisants des petits du club … Et bien tout cela n’existe pas en 2021. Rien. Les amateurs n’avaient même pas le droit de s’entrainer, on a failli faire sauter leur saison mais comme le Père Noël du football français y trouve une opportunité financière et bien des solutions ont été trouvées. Par contre les districts et autres compétitions amateurs, on s’en cogne. De toute façon lorsqu’on a un président qui s’est empressé de demander l’arrêt définitif du championnat national mais que deux semaines plus tard il avait déjà booké les matchs des Équipes de France et bien ça en dit long hein. M’enfin bref, après avoir dit publiquement le racisme n’existait pas dans le football, Mr le Graët, vous n’étiez pas obligé de faire tout cela pour nous rappeler le piètre président que vous êtes. Ah oui, vous ne savez peut-être pas mais après (pour la énième fois) avoir décidé de l’avenir sportif de Karim Benzema en bleu, notre père fouettard préféré a annoncé qu’il essaierait de succéder au meilleur président de l’histoire de la Fédé, lui. En réalité c’était avant mais ça sonnait mieux dit comme ça. Désolé. Bon ceci dit, on peut malgré tout parler de la magie de la Coupe de France, je vous le concède. Bah oui quand même, on a vu Corentin Jean mettre un doublé, Toulouse gagner un derby et Marseille a de nouveau gagné un match les amis ! Et oui. Et le pastis sur le Vieux Port, c’est qu’on a pu assister à, je l’espère de tout cœur, l’avènement d’un minot. Retenez ce nom : Cheikh Bamba Dieng. Espérons pour eux que le déclic soit arrivé parce que sinon c’est inquiétant, très inquiétant. 

Florian Thauvin au match Olympique de Marseille (OM) VS Lens (RCL) au Stade Vélodrome à Marseille le 20n Janvier 2021. / AFP / NICOLAS TUCAT

Oui comme à l’accoutumée, vous allez me dire que j’abuse, que je suis toujours plus dur avec certains que d’autres etc mais (déjà qui aime bien châtie bien hein), ce n’est pas moi qui le dis mais les chiffres. Et pour paraphraser un grand rappeur « Les Hommes mentent mais pas les chiffres ! ». En termes de chiffres, nous avons pour l’Olympique de Marseille, une neuvième place au classement. Un seul point pris sur les quinze derniers possibles, un entraineur qui démissionne parce que la direction va à son encontre, les deux joueurs phares qui ne peuvent plus se voir, dont un qui est en fin de contrat. Le capitaine parait désemparé à chaque match. Ajoutons à cela un fond de jeu totalement inexistant, un nouveau record entaché de médiocrité en Coupe d’Europe, des recrues qui tardent à se montrer (même si le contexte dépeint ici n’aide pas du tout). Rajoutons à tout cela le fait que le club est sujet chaque deux semaines à une rumeur de vente soudaine par des dirigeants critiqués par les anciennes gloires du club. Puis pour finir ajoutons le fait que les supporters sont venus au centre d’entraînement pour une explication musclée, certains individus sont, eux, venus pour en découdre. En clair, les supporters olympiens veulent au minimum le départ du tandem directionnel au pire … 

Mais soyons optimistes, le club a retrouvé le chemin de la victoire, doit absolument rester au contact des autres équipes et surtout a deux matches en retard. En les gagnants, ils reviendraient à la 5ème place, à 9 points du 4ème, le séduisant club de Principauté, Monaco. 

Photo de DENIS CHARLET / AFP

D’un point de vue global, la Ligue 1 a retrouvé un niveau super intéressant, tout le monde essaie de jouer, chaque équipe ou presque produit un spectacle agréable à regarder, en concordance avec leurs objectifs. Good Job. A tel point que pour la première fois depuis belle lurette, nous sommes en février nous pouvons nous poser la question : Qui va être couronné champion de France ? Lille, leader du championnat, invaincu face à ses rivaux directs, qui dégage une réelle solidité à chaque ligne, possède un entraineur très compétent et surtout expérimenté, une ligne d’attaque capable de débouler à mille à l’heure. Les principales interrogations tournent autour du parcours en Europa League. Seront-ils capables de sortir une équipe de l’Ajax qui a soif de revanche européenne ? S’ils y arrivent, sauront-ils tenir la cadence sur les deux tableaux ? Ont-ils l’effectif pour ? Si jamais ils n’y arrivent pas, ne vont-ils pas s’écrouler mentalement ? En attendant, lorsqu’on a fini deuxième de son groupe, à deux petits points du leader, le grand Milan AC et qu’en plus on leur a infligé leur seule défaite de la compétition et de telle manière, tous les espoirs sont permis. 

L’avantage lorsqu’on finit 7ème et qu’on échoue en demi-finale de Champions League c’est, enfin il y en a deux, déjà qu’on ne peut pas faire pire la saison suivante, et de facto, et bien, que l’on ait une semaine complète pour travailler. C’est donc dans ce contexte que les lyonnais sont 2ème de Ligue 1. Après des débuts tonitruants puis un passage à vide dû à une période de mercato estival très agitée (pour pas grand-chose finalement), la machine lyonnaise est en marche. Seulement deux défaites en 24 matches, aucune défaite dans les gros matches, un milieu de terrain avec cinq joueurs pour trois places mais cinq joueurs qui s’entendent bien, parle le même football et veulent tous leur place. Une bonne émulation quoi ! La deuxième ex æquo meilleure attaque et la troisième meilleure défense. Pas mal sur le papier. MAIS. Lyon a déjà fait 7 matches nuls, ce qui fait 7 points pris sur 21 possibles et ce qui leur coute la première place du classement. Si l’on sent que c’est de moins impossible que le club aille jusqu’au bout, attention tout de même à ne pas trop cramer les mêmes joueurs. C’est d’ailleurs dans cette optique que le champion d’Afrique, Islam Slimani a rejoint le club et que les jeunes pousses du club tels que Ryan Cherki, Sinaly Diomande, Melvin Bard, Malo Gusto ou encore Flo Da Silva et Yaya Soumarré font régulièrement leur apparition sur le banc des remplaçants. Avoir la possibilité de faire cinq changements ça aide. 

Le champion en titre et grandissime favori parait en méforme depuis le début de saison et cela peut parfaitement s’expliquer lorsque l’on regarde les calendriers hallucinants produits par la ligue en début de championnat. Capables de tuer n’importe quel match sur des coups d’éclats mais aussi de perdre n’importe lequel aussi, cette équipe joue sur courant alternatif depuis le début de saison. À six jours du choc face au Barça, Neymar est sorti blessé, quid de la gravité ? Aucune idée à l’heure actuelle mais cela conditionnerait tout de même une partie de la saison, pour la petite stat inutile mais pas trop, sachez que Paris compte plus de défaites que ses deux rivaux cumulés. Allez, je suis gentil, je vous en donne deux autres : Paris n’a jamais perdu lorsque Marquinhos était titulaire et Lyon n’a jamais perdu après avoir ouvert le score. Mieux encore, ils ont toujours gagné. Douze fois. 

De gauche à droite : Shad Gaspard, Gérard Houllier, Emiliano Sala, Mohamed Abarhoun, Jeremy Wisten, Pape Diouf, Papa Bouba Diouf, Brodie Lee, Nathaël Julan, Christophe Dominici, Diego Armando Maradona & Kobe Bryant

Diego Armando Maradona est parti, sûrement pour rendre à Dieu sa main. Vu la paix qui règne au Paradis, je pense que nous ne le reverrons pas. Cependant, il doit être en train de discuter football avec Pape Diouf et Papa Bouba Diop, le jeune Nathaël Julan, Mohamed Abarhoun et notre légende nationale Bruno Martini leur donne le point de vue d’un gardien. Jeremy Wisten est aux anges … être entrainé à 17 ans par Johann Cruyff et Emiliano Sala ça aide, il faut l’avouer. Pendant ce temps, Christophe Dominici doit sûrement leur dire que le meilleur sport se joue avec un ballon ovale, ce à quoi Kobe Bryant doit surement répondre qu’il s’agit du plus gros mensonge jamais entendu et que de toute façon le meilleur joueur de cet autoproclamé meilleur sport n’est nul autre que Lionel Messi. Shad Gaspar, Brodie Lee & Gérard Houllier sont également partis, leurs milieux respectifs leur ont rendu un hommage digne de ce nom mais en même temps absolument pas à la hauteur de leurs personnes. Wuhan tu paieras.

Bonjour à vous qui nous lisez, j’ai mis du temps à reprendre mais c’était uniquement pour m’assurer que j’allais fournir un travail qualitatif. Aujourd’hui nous allons parler de football, du ballon rond, du rectangle vert et du sport où « à la fin c’est toujours les allemands qui gagnent ». J’aimerai profiter de ces quelques lignes pour honorer la mémoire des sportifs disparus durant l’année passée ainsi que le début de l’année et remercier tous les employés de la chaîne désormais obsolète TELEFOOT, pour ces moments de plaisir. Du foot, que ça mais avec intelligence, pas d’abondance de chiffres inutiles, que de la bienveillance. Ce n’est d’ailleurs pas pour rien que les protagonistes de Ligue 1 regrettent de manière unanime la fermeture de la chaîne. 

Mesdames, Messieurs et les autres, merci à vous d’avoir lu ce premier épisode version 2021 de « Dans les yeux de Mike »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s