UN ÉTÉ MOUVEMENTÉ PART.1

Quel été nous avons passé…Un été mouvementé, frisqué et extrêmement politique. Pour cette rentrée de Trustmag, voici un édito en deux parties revenant sur les actualités ayant attiré notre attention cet été…

        Tout d’abord, il y a des choses qui changent et d’autres qui restent inchangées comme la surmédiatisation d’Eric Zemmour. Cette fin d’été 2021 a été marquée par l’omniprésence médiatique d’Eric Zemmour dû notamment à la parution de son livre,  « La France n’a pas dit son dernier mot », le 15 Septembre dernier. 

Un livre dans lequel un passage choque et inquiète , celui évoquant un coup de fil entre le président Emmanuel Macron et lui . 

Un entretien téléphonique durant lequel, ils échangent sur le sujet phare d’Eric Zemmour, l’immigration. 45 minutes d’entretien qui se conclut sur une demande spéciale du président. En effet , selon Éric Zemmour, le Chef de l’Etat lui aurait demandé une note sur l’immigration… Lorsque l’on connaît l’obsession d’Eric Zemmour pour l’Islam, cette inquièto à juste titre…

En plus de cette sortie de livre, le «polémiste » pourrait se présenter aux élections présidentielles ! Il en a fallu pas plus aux médias pour s’emballer et mettre en marche la starification de ce dernier. Notamment par des sujets incessants autour de cette possible candidature, leur présence en masse à ses séances de dédicaces et des unes dans des magazines people. Les médias lui déroulent le tapis rouge .

Le pompon ? Son débat politique télévisé avec l’un des plus doués dans cet exercice, Jean-Luc Mélenchon .

On a assisté la semaine dernière , à un simulacre de débat où Éric Zemmour n’avait d’autre mot à la bouche que l’immigration et l’Islam démontrant à quel point, il ne peut être candidat.

Espérons que ce cinéma n’a que pour unique but la promotion de son ouvrage qui bat d’ailleurs des records.

Ensuite, ça y est ! La course pour l’Elysée a débuté. Des candidats se déclarent comme Marine Le Pen ou Anne Hidalgo, des primaires ont lieu comme chez les verts et les sondages d’opinion s’accroissent… 

Les élections sont dans un peu moins d’un an et forcé de constater que les choix proposés pour l’instant semblent peu attractifs..

Les débats télévisés réalisés récemment ne semblent pas avoir rassurés les français …

Le problème là, la classe politique ne séduit plus.

Enfin, cet été a été riche en rebondissements et en extrême-droite. Les dernières découvertes du journaliste Taha Bouhafs ne viennent que confirmer cette affirmation.

En effet, dans la nuit du 17 Septembre , Taha Bouhafs tweet qu’il a découvert l’existence d’un fichier très suspect venant du site connoté extrême-droite « Fdesouche ».

Il s’agit d’un tableau Excel établissant une liste ethnique et politique de ce que l’extrême-droite considère des «islamogauchistes » .

A la suite de ce tweet, ce dernier a réalisé un Thread dans lequel on apprend que des imams, des journalistes, militants, avocats et autres y  sont fichés.

On y apprend également l’existence d’une deuxième liste ainsi que la façon dont les informations auraient été récupérées. Les informations proviendraient d’une liste d’appelant à manifester contre l’Islamophobie datant de Novembre 2019.

Taha Bouhafs a bien évidemment déposé plainte contre X en se fondant sur l’article 226-19 du Code pénal qui stipule qu’il est interdit « hors les cas prévus par la loi de mettre ou de conserver en mémoire informatisée, sans le consentement exprès de l’intéressé, des données à caractère personnel qui, directement ou indirectement, font apparaître les origines raciales ou ethniques, les opinions politiques, philosophiques ou religieuses, ou les appartenances syndicales des personnes »

Plus d’une quarantaine de personnes fichées pourraient se joindre à cette plainte .

Pour Fdesouche, il s’agit d’un « travail de journaliste » et non d’un fichage. Pierre Sautarel, animateur du site, affirme que les noms proviendraient uniquement d’une tribune de Mediapart. 

Le 21 Septembre près de 96 plaintes ont été déposées contre X .

Ce qui pose problème, en plus de ce fichage rappelant les heures sombres de la France. C’est bien le silence du gouvernement qui en temps normal est prompt aux sorties médiatiques lorsqu’il s’agit de reprendre les thématiques de l’extrême-droite…

À bientôt pour la suite de votre édito de la rentrée …

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s