Le Mckinseygate : Le scandale d’état de trop ? 

Nous sommes à moins de deux semaines de la tenue du premier tour des élections  présidentielles et voici que le Mckinseygate pointe le bout de son nez. 

En effet, le cabinet de conseil américain Mckinsey est accusé d’optimisation fiscale par le Sénat à la suite d’un rapport d’une commission d’enquête sénatoriale. 

Le rapport avec l’élection ? Le seul et l’unique Emmanuel Macron et sa présidence . 

Oui, durant son quinquennat, l’Etat français a fait appel plusieurs fois à ce cabinet de conseil. Cabinet de conseil qui accompagne notre cher président depuis sa première campagne présidentielle jusqu’à la campagne de vaccination très récente. 

FILE PHOTO: The logo of consulting firm McKinsey and Company is seen at the high profile startups and high tech leaders gathering, Viva Tech,in Paris, France May 16, 2019. REUTERS/Charles Platiau/File Photo

Tout d’abord,on pourrait revenir sur les 4 Millions d’euros  que notre cher État a déboursé,  pour que Mckinsey l’aide à permettre l’adaptation de l’administration française à la baisse de l’APL, ainsi que sur les 500 000 euros déboursé par le Ministère de l’éducation pour que Mckinsey lui rende un rapport sur l’avenir du métier d’enseignant, comme si les professionnels du secteur n’étaient pas aptes pour le faire eux-mêmes… Ou encore sur les 1 millions d’euros déboursé par notre cher État pour recevoir des conseils de la part de Mckinsey concernant les retraites. 

Ensuite, oui, on pourrait aussi revenir sur les 1 milliard d’euros de missions de conseil commandé l’an dernier à des cabinets de conseil comme Mckinsey… Oui, on pourrait également revenir sur le fait qu’un ami proche du chef de l’État est directeur associé d’un cabinet de conseil qui brasse des millions d’euros grâce à des contrats avec ce fameux État, oui pourrait … 

Karim Tadjeddine, directeur associé de Mckinsey

Mais non, on va parler du fait que c’est peut-être le scandale de trop ? 

Entre les accusations de conflits d’intérêts, d’abus de pouvoirs, d’agressions sexuelles , d’islamophobie ou encore d’ingérence judiciaire, nous avons peut-être atteint le point de non retour ? Le scandale qui pourrait empêcher la réélection d’Emmanuel Macron…

Certains y croient comme LFI qui a mis le soldat Quatennens sur le dossier et ne lâche rien , rabâchant à chaque sortie médiatique le Mckinseygate, rappelant les faits, les liens étroits entre Karim Tadjeddine et Emmanuel Macron, mettant en lumière le fait que Mckinsey ne paie pas d’impôts en France. Oui certains y croient. 

Ici, on est plutôt dubitatif, on a vécu cinq ans de Macronisme, cinq années durant lesquelles , les scandales et les contestations se sont succédés de l’affaire Benalla au Buzyngate en passant par la précarisation des étudiants. 

Cinq années durant lesquelles,  la côte de popularité d’Emmanuel Macron a été au plus bas. 

Mais,  nous voici au temps des élections. 

Un temps où Emmanuel Macron est en tête des sondages, où ses principaux « adversaires » sont bien loins derrière.  Un temps où la gauche dite « traditionnelle » s’est effondrée, où la droite et l’extrême-droite se confonde … Un temps où le paysage politique français s’est appauvri, où le quatrième pouvoir est quasi inexistant… 

Le Mckinseygate est sûrement et uniquement, un scandale de plus que les français enfuirons dans leur mémoire très bientôt. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s