Les Arts en Balade : une escapade artistique à Clermont-Ferrand

La ville de Clermont-Ferrand a ouvert sa porte à de nombreux artistes et aux personnes passionnées d’art en transformant ses cafés, magasins, parcs, ateliers et bien d’autres lieux en expositions et ateliers d’art.

L’affiche du Festival

La ville appelle ce festival « Les Arts en Balades » où les habitants et les visiteurs peuvent se promener dans la ville et contempler des peintures, des arts plastiques, des sculptures, des tapisseries, etc. La 27e édition de ce festival s’est déroulée pendant trois jours, les 21, 22 et 23 mai 2022, où plus de 180 artistes ont exposé leurs œuvres au public dans 115 lieux différents de la ville de Clermont-Ferrand et de ses alentours.

Les Arts en Balade ont été créés en 1995 par une association qui souhaitait promouvoir la création contemporaine locale. L’événement se déroule pendant trois jours chaque année au printemps et fonctionne comme une passerelle entre de nombreux artistes et leur public. Des livrets comprenant des plans, des descriptions et les noms des artistes sont mis à la disposition du public pour rendre l’expérience plus efficace. Les ateliers sont numérotés et une affiche indiquant le numéro et les noms de l’artiste sont affichés à l’entrée, ce qui permet au public de les repérer facilement. Le public a l’occasion de rencontrer les artistes puisqu’ils sont présents aux ateliers pour répondre à de nombreuses questions sur leurs œuvres, leurs techniques, leurs inspirations et plus.

le prix « Coup de cœur » du public

Depuis 2018, l’association organise le prix « Coup de cœur » du public. Les spectateurs peuvent voter pour l’un de ses artistes préférés parmi une dizaine d’artistes choisis. Pour cette année, onze artistes ont été choisis et leurs œuvres ont été exposées au Centre Camille Claudel. Et le gagnant de la 26ème édition, l’artiste François Bardet a été offert une exposition carte dans l’ancienne Droguerie de la rue du Port pendant 15 jours durant cette année. Il peint des décors inspirés de lieux qu’il a visités et les recrée à l’aide de ses souvenirs et des moments passés sur place.

Les tableaux de François Bardet

« Chaque tableau présenté ici a pour origine une petite scène, un instant vécu. »

François Bardet

Je Réfugie Mon Désir 

Hôtel Littéraire Alexandre Vialatte situé au 16, Place Delille était le 46ème atelier avec des expositions de quatre artistes différentes dont Isabelle de Chabannes, artiste peintre, basée à Clermont-Ferrand. Son exposition « Je Réfugie Mon Désir » consistait en une série de peintures réalisées à l’acrylique sur papier et une peinture grand format réalisée à l’acrylique sur drap. Ses peintures sont inspirées par des endroits magnifiques trouvés dans la nature et elle partage sa perception de ces merveilles avec les spectateurs. Elle est passionnée par l’idée de faire de ses peintures un lieu de refuge pour elle et les spectateurs en transférant les émotions qui évoquent l’espoir et le confort.

La Peinture d’Isabelle de Chabannes

« Mes sujets sont une présence, proposée à celle du spectateur qui peut se sonder dans l’espace et la temporalité de chaque œuvre. »

Isabelle de Chabannes

Skintsugi

Le festival offre une plateforme à une grande variété d’artistes qui expérimentent leurs techniques. Notamment, l’atelier numéro 65 de l’artiste et photographe Sarah Gontard, située au 14, route Blaise Pascal, consistait en une série de photos appelées « Skintsugi » un jeu de mots avec le Kintsugi, l’art japonais de la résilience. Il s’agit d’une technique artistique du 15e siècle qui était utilisée pour réparer les objets cassés en rehaussant les fissures avec de la poudre d’or. Inspirée par cette technique, elle recouvre les cicatrices sur les corps avec des feuilles d’or et les fait ressembler à des bijoux. Cet art met l’accent sur l’acceptation des imperfections comme faisant partie de nous plutôt que de les cacher.

Skintsugi par Sarah Gontard

« Une série consacrée aux petites et grandes blessures du corps derrière lesquelles se cachent des histoires et des souvenirs marquant la peau et l’esprit. »

Sarah Gontard

De nombreux autres artistes étaient présents pour partager leurs œuvres avec le public et répondre patiemment à ses questions. Ce festival vise à promouvoir ces artistes contemporains locaux et invités qui peuvent également vendre leurs peintures, leurs œuvres d’art et autres au public. De nombreux artistes ont échangé leurs coordonnées avec des personnes désireuses de participer à leurs ateliers et d’apprendre d’eux. Les Arts en Balade ont transformé des promenades banales dans la ville et ses alentours en une expérience artistique intéressante pour de nombreuses personnes.

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s