Jacques Bouthier, le début de la fin. 

Jacques Bouthier, homme d’affaires français, incarcéré depuis mai 2022 pour viols, agressions sexuelles, proxénétisme et notamment sur mineures en France et au Maroc, ainsi que pour possession de vidéos pédopornographiques, d’abus de biens sociaux, recel et blanchiment en bande organisée. Mais qui est réellement ce monsieur Bouthier ?

Jacques Bouthier

N’ayant que le bac comme diplôme, le jeune Jacques a d’abord dirigé une boite de nuit avant de se lancer dans le pétrole puis les assurances. Alors âgé de 28 ans, Jacques Bouthier a fondé en 1975 le groupe d’assurance Assu 2000. Devenu Vilavi, ce groupe se présente comme le « premier courtier expert en assurance et en crédit dédié aux particuliers en France » et revendique 1 800 collaborateurs, 163 millions d’euros de chiffre d’affaires et près de 550 000 clients assurés. Seulement voilà aujourd’hui il n’est pas question d’une nouvelle publicité avec Denis Brogniart ou d’un contrat d’assurance avantageux mais d’accusations criminelles. 

L’affaire commence en avril 2022 lorsqu’une jeune femme se présente aux forces de l’ordre comme une personne agressée et harcelée sexuellement sans discontinuer par Jacques Bouthier. La jeune fille témoigne et affirme qu’en échange « de sa virginité », l’ex champion de France militaire de saut à la perche lui avait promis 4000 euros ainsi qu’un téléphone. Après cela, la jeune fille était toujours selon ses dires, interdite d’inscription au lycée. 

À noter que lorsque celle-ci, Aicha fut séquestrée, elle venait pour remplacer une jeune fille de 23 ans, « trop vieille » au gout de l’ex-président de Vivali. Aicha avait donc pour mission de trouver des jeunes filles, de 8 à 11 ans, 14 ans maximum.

Une conversation téléphonique interceptée par la police confirme que Jacques savait qu’il avait pris la virginité d’Aicha, bien qu’il l’ait décrite comme « une grosse coquine » devant les enquêteurs. Une jeune fille de 14 ans, Helena fut elle aussi séquestrée. Aicha et Helena étant devenues amies, la première décida d’un stratagème pour pouvoir ce libérer du joug de monsieur. Attendre que celui-ci soit avec Helena pour ensuite filmer la scène. La vidéo a été remise à la police. Ayant eu connaissance de cette vidéo, le bourreau décida de monter une opération afin de faire disparaitre Aicha et la renvoyer dans son pays d’origine, le Maroc. Une équipe composée de l’épouse de Jacques Bouthier, l’une de ses anciennes victimes mais aussi trois agents de sécurité salariés d’Assu 2000 dont l’un est un ancien membre du GIGN. Tous sont mis en examen pour « traite d’êtres humains, viols sur mineures, mais aussi tentative d’enlèvement et de séquestration en bande organisée ». 

Une autre affaire incrimine Jacques Bouthier puisque huit personnes, deux Français et six Marocains dont deux femmes, sont mises en examen à la suite de plaintes d’anciennes employées du groupe de courtage Assu 2000 dans le nord du Maroc. Six d’entre elles ont été placées sous mandat de dépôt et deux autres laissées en liberté. Elles sont accusées de « traite humaine », « harcèlement sexuel », « attentat à la pudeur » et « violences verbales et morales ». Les faits présumés se sont produits entre 2018 et avril 2022 dans la filiale marocaine du géant français du courtage à Tanger. L’homme d’affaires est accusé d’aller régulièrement au Maroc afin d’y recruter des filles, avec la complicité de ses managers. 

Mike Tanzey

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s