Omar SY : « Je suis français »

Ça y est ? L’euphorie est passée, on peut discuter ? Oui discuter de la phrase d’Omar Sy dans Quotidien la semaine dernière… Justification ?  Réelle affirmation ? Parlons-en … 

Nous sommes plus d’une semaine après la fameuse polémique d’Omar Sy, son film «Tirailleurs » connaît un franc succès et il fait sa meilleure tournée médiatique. Il est donc temps de revenir sur la fameuse phrase qu’il a tenu dans Quotidien face à Yann Barthès : « Ce n’est pas vraiment ce que je dis le problème, mais ce que je suis (…) Je refuse de me justifier car je ne dois rien à personne, je suis Français ! », sans oublier le fameux « trop tard »… 

Oui, il est remarquable que Omar Sy puisse enfin fièrement affirmer qui il est et marteler qu’il n’a pas à se justifier mais après combien de temps ? 

Aujourd’hui, il peut la tête haute faire un pied de nez à la fachosphère en rappelant qu’il est autant français qu’eux et qu’en partant de ce postulat, il n’a pas à prouver quoi que ce soit à qui que ce soit. 

C’est là que se situe le soucis… 

« Je refuse de me justifier car je ne dois rien à personne, je suis Français ! »

Omar Sy

Devoir rappeler, marteler son appartenance à la nation française. Devoir pointer la nationalité pour rappeler qu’en tant qu’homme noir et enfant d’immigré, il est tout aussi français qu’un concitoyen blanc. 

Le problème est là parce que même lorsqu’une personne de couleur refuse de se justifier, elle se justifie. Omar Sy dans son discours est en plein dedans et cela est regrettable. Regrettable de devoir rappeler son appartenance à son pays parce qu’on n’a pas la couleur voulu… 

Fred Testot & Omar Sy, duo incontournable des années 2000 et créateur du SAV des émissions dans Le Grand Journal de Canal + .

Avec ce rappel de sa francité, Omar Sy a balancé un « Trop tard » comme pour dire qu’il est déjà trop loin pour que les polémiques racistes l’atteignent, trop loin pour que ces polémiques puissent freiner sa carrière. En effet, ce n’est plus le Omar Sy d’Omar & Fred ou encore celui du SAV des Émissions. Ce n’est plus l’Omar Sy qui avait besoin uniquement du public français pour exercer son art ni cet Omar Sy qui devait subir en silence. Non ce n’est plus lui. Aujourd’hui, on a devant nous un Omar Sy qui est un acteur international, un acteur qui tourne à Hollywood. Un Omar Sy qui produit, un Omar Sy qui, même si la fachosphère le voulait, elle ne pourrait freiner sa carrière ou son ascension puisqu’il est déjà au sommet de son art . 

Par conséquent, il est trop tard pour penser faire pression sur lui afin qu’il courbe l’échine comme d’autres le font quotidiennement. 

Justement, c’est là que le bât blesse. Il est trop tard pour lui mais pour les autres ? Les personnes racisées dans le monde artistique français se doivent-elles de courber l’échine pour avancer ? Doivent-elles accepter d’être à la merci de la fachosphère dans un laïus explicatif interminable pour atteindre le graal ? La liberté ? Les personnes racisées sont-elles dans une liberté d’expression sous condition et sous surveillance ? Toutes ses interrogations n’ont à mon sens qu’une seule réponse et elle est affirmative.

Affirmative puisque depuis des décennies, les exemples ne manquent pas et les prises de position se font rares ou bien après l’accomplissement des carrières escomptées. 

Cela amène à réfléchir mais surtout à nuancer le propos d’Omar Sy parce que malgré le fait que ceci soit magistral, il y a un contexte favorable. Oui, un contexte favorable lui permettant un tel détachement.

Alors, on y voit une véritable affirmation de la personne publique qu’est aujourd’hui Omar Sy mais aussi malheureusement une certaine justification qui n’a pas lieu d’être . Il n’a pas à venir rappeler qu’il est français pour refuser de rentrer dans ce fameux laïus explicatif voulu par la fachosphère et l’extrême-droite. 

Mana Leader .

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s